Dans ma cour Dans ma cour

Bti, science et humilité

Drop us a line...

Send Message

Val-des-Bois, comté de Papineau, Outaouais – D’abord, ne pas nuire

________________________________________

1. Qu’est-ce que le Bti et comment agit-il?
2. Le Bti, pas aussi sélectif qu’on le dit
3. Pourquoi on utilise le Bti?
4. Impacts environnementaux
5. Impacts économiques
6. Système d’obtention des permis pour pulvérisation au Québec
7. État des lieux et solutions

1. Qu’est-ce que le Bti et comment agit-il?

Bti

Le Bti (Bacillus thuringiensis israelensis)

 

Questions

2. Le Bti, pas aussi sélectif qu’on le dit

Larves de chironomes

Larves de chironomes

Contrairement à ce qu’on peut lire dans la documentation générale  encore aujourd’hui, on sait maintenant que le Bti détruit un autre diptère: les chironomes.

Questions:

3. Pourquoi on utilise le Bti?

carte_Gatineau

Ville de Gatineau- Secteurs – Pulvérisation Bti – 2018

La pulvérisation au Québec est essentiellement une pulvérisation de confort.

Marais en santé contre VNO

Question:

4) Impacts environnementaux

Impacts du Bti sur la biodiversité - Tour du Valat, France - Brigitte Poulin

Impacts du Bti sur la biodiversité – Tour du Valat, France – Brigitte Poulin

Voici les conclusions des études de Brigitte Poulin sur 12 ans :

    • Relation linéaires entre invertébrés et oiseaux: si diminution de 1/3 des invertébrés = diminition de 1/3 des oiseaux
    • Perte de 1 poussin sur 3 (succès reproducteur).
    • Diminition de 50% des libellules ( consomment des larves de moustiques et des chironomes)
    • Une baisse significative des chironomes adultes dans les sites traitées.
    • Une baisse significative et croissante du nombre d’espèces et l’abondance des libellules sur les sites traités.
    • Une diminution significative de plusieurs espèces d’oiseaux associées aux milieux traités (alouette des champs, bergeronnette printanière, foulque macroule, canards colvert et chipeau, grèbes, huîtrier pie) qui coïncide avec la période de mise en oeuvre des opérations de démoustication.
    • Exemples de baisse de populations observées: Colverts: – 33%  Foulques: – 66%  Canards chipeaux: – 48%
    • La persistance d’un impact sur les invertébrés vivant dans les marais où la pulvérisation a été interrompue en 2012.
    • La non accoutumance des oiseaux d’eau à la pulvérisation aérienne, après 6 ans de traitement (effrayés par les avions, les oiseaux ne reviennent plus aux sites traités).
    • Même avec le contrôle des insectes piqueurs, le sentiment de nuisance demeure chez ceux qui s’en plaignent

5) Impacts économiques

Leurre_chironome

 

6. Système d’obtention des permis et pulvérisation au Québec

Capture d’écran, le 2019-10-01 à 12.07.08

Salon Affaires municipales – Fédération québécoise des municipalités, septembre 2019

(GDG environnement, un consortium français – Trois-Rivières)

En France, contrairement au Québec, le contrôle des moustiques se fait par un établissement public.

GDG environnement : un marché bien établi au Québec

GDG est la principale source d’information Bti grand public au Québec, on trouve leur documentation sur le site de la ville de Gatineau et leur principal marché au Québec sont les municipalités. L’entreprise agit comme « sous-traitant »  auprès de la ville pour qui le « service » de pulvérisation est payé à même le compte de taxe des citoyens. GDG fait directement ses demandes d’autorisation de pulvériser auprès du MDDLCC.

Question:

7. État des lieux et solutions

États des lieux

Solutions

Prochaines étapes…

L’amour pour tous les êtres vivants est l’attribut le plus noble de l’homme. Darwin

________________

Merci!

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.